Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23.11.2010

Et si tu pondais un oeuf ? [Dialogue de l'oeil n°12]

DSCF4494 (2).JPG- Et si tu pondais un oeuf ?

- J'ai qu'ça à fout' !

- Non... mais... imaginons !!!

- J'ai qu'ça à fout' !

- Tu veux pas faire... un effort ?

- J'ai qu'ça à fout' !

- Bon, et bien je vais me promener..

- T'as qu'ça à fout' ?!

20.11.2010

Munissez-vous de 30 marque-pages. Faut bien ça.

Car il y a 60 pages dans l'oeil.

Ici, suggestion de marque-page adéquat, le seul agréé par l'oeil.

 

16.11.2010

Elle pourrait [Dialogue de l'oeil n°11]

DSCF3938.JPGLe trajet du vent s'annonce à la feuille. Elle s'agrippe au sol par ses extrémités racornies.

Puis l'oeil lit son mouvement. Saccadé, crispé, appelant le sol au secours, griffant.

L'oeil pense qu'elle pourrait chanter, un de ces jours.

 

[Et si vous chantez ça fera presque un dialogue]

13.11.2010

De Victor H., de Paris. Le cri du coeur.

Y'a pas à dire. C'est bien, l'oeil.

PubLOeilVictorH.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PS: il parait que s'il y a des maladresses dans ce texte dont on ne peut mettre en cause l'authentique spontanéi-sincérité, c'est la faute à Rousseau.

10.11.2010

Pour une correction de la vue efficace et peu onéreuse...

Et ben c'est clair, ce qui est bon signe. C'est bien, l'oeil, quand même...

LISEZ L O E I L (2)b.jpg

09.11.2010

Un ange passe [Dialogue de l'oeil n°10]

DSCF6007.JPGIl y a un ange qui volète autour de moi.

Je le sais. A peine cependant si je devine son souffle. En ce moment le vent est fort, le sien est... inaudible.

Il est là, à se préserver de mon regard. Cela a quelque chose de facétieux et de gentiment attentionné. De désuet aussi. C'est son côté doré en plâtre, ignorant sa chair.

Il ne se pose pas. Ce serait trop doux, il se trouverait instantanément dilué.

Ses ailes se dispersent; ne me reste que l'eau pour poser les yeux.