Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'oeil crie, blog d'auteur

  • L'Ailleuriste et autres textes... dans Daimon n°1

    Daïmon, ce n'est ni une revue, ni un livre, même si le forme tient à la fois de l'un et de l'autre.

    Daïmon, fondée par Raluca Belandry, est un projet éditorial unique en France. Un regard global sur un auteur vivant et ce qu'il écrit, dans sa diversité, dans sa cohérence, dans son cheminement.

    Il se trouve, énorme privilège, que je serai le premier auteur à bénéficier de la lumière du démon.. dans le tout premier numéro à paraître en novembre 2018.

     

    Le numéro sera long de 96 pages : 5 nouvelles et autant de proses poétiques, des photos, une interview et un regard extérieur sur mon travail.

    L'Ailleuriste, nouvelle promue en une, est une réflexion sur l'Ailleurs.. et un clin d'oeil borgésien.

    Grand homme, un cheminement dans les pas et l'égo d'un homme de pouvoir.

    Quelque chose du feu.. une nouvelle qui azimute joyeusement théâtre, poésie et café du commerce... une facétie sur les actualités en hommage au volcan Eyjafjöll.

    ...

     

    Autant dire que j'en vibre, voire que j'en tremble un peu.

    Comme beaucoup de projets, Daïmon a besoin d'un petit coup de pouce pour son lancement… Vous avez bien sûr le choix d'attendre la sortie de la revue (qui sera disponible à des conditions que je ne connais pas encore), ou de faire une cotisation de soutien à l'association Daïmon via la plateforme de financement participatif (lien ci-après), ce qui vous ouvrira droit à un exemplaire.

    Prévente du N°1 pour soutenir le lancement de Daimon.

    Et la page de la revue sur Facebook.

     

    Ci-contre la couverture et le sommaire !

    daimon.jpg

  • Infiltré dans le gang des lyonnaises, parution d'octobre de la revue Cabaret !

    cabaret27couv.jpgAlain Crozier, merci à lui, m'a permis de glisser un poème dans la rubrique Ecce Homo de sa revue Cabaret, revue uniquement destinée à mettre en valeur la poésie féminine. La rubrique Ecce Homo est l'exception qui confirme la règle. 

    Figurent aussi dans ce numéro: Katherine L. Battaiellie, Anne-Lise Blanchard, Geneviève Cornu, Josiane Gelot, Chloé Landriot, Barbara Le Moëne, Arlette Perussie, Soly Sombra, Luminitza C. Tigirlas, Marie-Antoinette Vallon. Guest : Valérie Canat de Chizy - chorégraphie : Barbara Le Moëne.

     

  • Mains en l'air, ressauteur ! (poème)

    Très joli projet que les impromptus, bâti en organisant une vraie collaboration entre artistes de l'image et du texte. Plaisir d'une collaboration facétieuse pour ma part, avec le peintre Kolen Deida qui sait - ce n'est pas son seul talent, ni le moindre - peindre les chapeaux. 

    Ce recueil se présente ainsi une exceptionnelle diversité d'écritures et de représentations, jusqu'à l'organisation de l'espace. Ironie du sort, deux textes mentionnent des histoires de mouches écrasées, et il fallait que l'un soit mien. Elles se sont sans doute écrasées l'une contre l'autre...

    Vous trouverez aussi dans la revue: Laurence Skivée, Les Impliables, Elsa Hieramente, Adeline Miermont, Catherine Grangier, David Besschops, Jean-Marc Flapp, Anne Escaffit, Arno Andrey, Frédérique Longrée, Philippe Labaune, Bruno Toffano, Valère Kaletka, Claude Enuset, Sophie Jaffro, Nadia Gilard, Finna Varachkova, Sandra Lillo, Marianne Desroziers, Ludo Godot, Christophe Hohler, Muriel Dorembus, Jos Garnier, Otto Ganz, Louis Raoul, CeeJay, Martin Laquet, Nathalie Gil, Fabien Marquet, Mélanie Duchaussoy, Briac Queillé, Pierre Andreani, Fabien Drouet, Arnaud Martin, Armelle Le Golvan, Orel, Bernardino Costantino, Olivia HB, Jean-Baptiste Ferrero.

    impromptus.jpg

  • Tony [Dialogue de l’œil n°117)

    - Tony... la dernière fois que j'ai vu un arbre, il était tout blanc, et là, j'te jure...
    - C'est parce qu'il a eu peur, Claudio. Crois-moi. C'est pas des gens comme nous, tu sais...
    - Mais... La dernière fois que j'ai vu la peur, elle était verte, Tony...
    - C'est parce qu'elle végétait : parce qu'elle végétait, crois-moi... Alors que la peur, elle est faite pour grandir, tu sais...
    - Oui, mais justement, là... l'arbre... il est vert... et il a beaucoup grandi...

    IMG_20180808_161336.jpg

  • Plume d’ascenseur (poème)

    post.jpgPlume d’ascenseur est publié sur la revue canadienne PØST.

    Accès libre en ligne

     

     

     

    Ce poème en 6 fragments s'inscrit dans le chapitre 2 du numéro 2 de la revue...

    ... aux côtés de Luiza Flynn-Goodlett, Blythe Davenport, Erin Emily Ann Vance, Martin Pedersen, Joe Bisicchia, Sari Arent, Suzanne Hermanoczki, Max Binks-Collier, Chloé LaDuchesse, Marjorie Ricord​, Louis-Félix Guilbault, Khalid EL Morabethi, Chantal Neveu // Nicolas Tardy, Simon Normand​...

    ... après le chapitre 1 la semaine dernière où se côtoyaient Laure Limongi​, Victor Bégin, Jenny Cai, Alice Bergeron, Howie Good, John Grey, Pierce Morton, Jarrah Tokovic, Iain Britton​, Piet Nieuwland, Eugénie Zély​, Coralie Jean, N.A. Soclov, Jean Christophe Cros, Julien Chauffour, Julien Beaupré...

  • Au carré (poème)

    carré.jpgHistoire de pas être tout seul... 80 auteurs dans cette petite anthologie publiée en mars chez Jacques Flament​.

    Un carré dense.

    Il y a du monde : Daniel Birnbaum​, François Teyssandier​, Radière Thierry​, Keila Silion​, Hélène Duc​, Nadia Gilard​, Emmanuelle Cart-Tanneur, Cédric Merland​...

    Et c'est par ici...

  • J'ai lu dans les viscères du chapon de Noel

    J'ai lu dans les viscères du chapon de Noel.
    J'ai lu dans le marc de café des lendemains de fêtes arrosées.
    Oracle turfiste j'ai surtout regardé attentivement passer depuis plusieurs jours vos vœux 2018.

    Je vous ai remercié avec la sincérité de rigueur, mais aussi avec la réserve nécessaire à ma position d'observation.
    J'ai ainsi pu établir sereinement mon propre pronostic pour la course annuelle.

    Et donc voilà: je vous l'apprends sans doute, c'est Bonheur et Santé qui l'emportent haut-la-main (comme on dit dans la banque), avec Poésie (mon groupe d'amis serait-il biaisé?) en tampon au milieu, sans doute pour permettre l'élasticité des enthousiasmes.

    Je doute que les vœux restant à prononcer d'ici la fin du mois déstabilisent mon analyse équilibrée d'expert. Il est donc grand temps que je m'avance aussi.
    Je ne me démarquerai pas en commettant des vœux dissonants; quoique, Catastrophe est cotée à 512 contre 1 dans la 8ème, ça fait réfléchir. Mais je ne mange pas de ce pain-là.

    Bon.
    Je vous souhaite à toutes et à tous une sacrée clairvoyance.

    Thomas / https://www.facebook.com/LoeilCrie/

    voeux2018.jpg

  • Planté là (nouvelle)

    Planté là, c'est une histoire un peu bizarre. Un homme est planté au milieu d'une place, seule sa tête dépasse. Il est éveillé et la ville vit autour de lui.

    Les Editions de l'Abat-Jour me font le plaisir de la publier dans la revue l'Ampoule, numéro hors-série papier de décembre 2017 (disponible sur le site de la revue et dans quelques librairies notamment du côté de Bordeaux), avec des illustrations qui s'annoncent magnifiques... impatient de le découvrir...

    Au menu: 21 nouvelles résolument noires, accompagnées de 33 illustrations et photographies en noir et blanc.

    Figurent au sommaire les contributions de Charlie Ambrose, Xavier de Bordeaux, Céline Brun-Picard, Sébastien Chagny, Christiania, Maxime Derouen, Damien Desbordes, Marianne Desroziers, Marianne Duforeau, Anne Escaffit, Claire Eustache, Roland Goeller, Olivia HB, Marina Ho, Christophe Lartas, Le Golvan, Armelle Le Golvan, Manuela Legna, Marc Legrand, Yves Letort, Libelloise, Marray, Jean-Michel Maubert, Benoît Patris, Thomas Pourchayre, An Pra, Georgie de Saint-Maur, Jean-Marc Santini, Patrick Sirot, Bruno Toffano, Nathalie Vignal et Yizhu Yao.

    l-ampoule-hs-2-couverture.jpg

  • autant en emporte

    Forêt grouillante d’animaux pour la plupart inconnus de moi. M’y avance.

    Hazard Zone​ n°4 (merci Camille !), abri d’auteurs francophones au format poche et cousu main, publie dans son numéro de décembre autant en emporte poème mien, peut-être érotique et dans aucun doute animalier.

    La revue, c'est par ici.

    hazard zone 4.JPG

  • Poisson noyé (poème)

    Une histoire de poisson noyé mienne s'est coulée dans le numéro 3 de la Revue Rrose Sélavy (nommée en hommage à Marcel Duchamp).

    Un joli numéro, habité par 32 artistes et auteurs : Audrey Potrat, Leila Sebbar, Geoffrey Grimal, Francine Charron, Melanie Forne, Pierre Lebas,El Renée, Céline Maltère et Gaspard Pitiot, Mathias Trives, Pauline Bordaneil, Philippe Guerrieri, Thomas Pourchayre, Laurent Grison, Thierry Panchaud, Lili Plasticienne, Fabrice Farre, Hélène Duc Officiel - Auteur, L'Indéprimeuse, Sandrine Davin, Mathieu Desjardins, Khalid El Morabethi et Gaëtan Sortet, Giorgia Marras, Sophie Bitouzet, Rachel Potts,Marilyse Leroux, Madame, Treize Bis, Valère Kaletka, Oshomi Too, Olivier Barbarant.

    Revue disponible ici (une fois n'est pas coutume).

    Rrose Sélavy - Couv.png