Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20.02.2011

C'était tout à l'heure au Périscope

cabaret poétique périscope

Le Périscope tout à l'heure: accueil adorable par Frederick et Dimitri, lieu chaleureux au pied d'une prison-vestige. Grand merci à eux et à tout le monde !

Je suis très heureux de la façon dont tout a fonctionné ce soir; ressenti personnel, je trouve que les textes se sont vraiment bien "rencontrés". Hélas, personne ne m'a dit le contraire, ce qui a tendance à m'alarmer.

Bref, vous pouvez jeter un oeil sur le programme de cette lecture à deux voix sur le blog de ma collaboratrice de scène (Ouh, elle va aimer !).

J'ajoute qu'au-delà de nous, ce cabaret était admirablement fréquenté; oui, je suis très fort pour les compliments.

Merci à tous ceux qui sont venus, grâce à eux je ne me suis pas senti désarmé face à la population incroyable du fan club de Samantha. A suivre peut-être quelques photos pour les coeurs restés loin des yeux (j'ai pas pu caser sur scène tous les jeux de mots qui me sont venus !).

Pour ceux qui ont aimé l'oeil, (le premier texte), vous le trouverez là en ligne. Il est également disponible en papier:
- pour les lyonnais, faites un détour par l'admirable librairie Coquillettes, qui a plus d'un charme dans son sac, et entre autres celui de m'avoir gardé une place pour mon oeil;
- pour les non-lyonnais, ça se complique à peine, c'est là qu'il faut aller.

Pour suivre les prochaines actualités de mon oeil (il va y en avoir : j'ai à vous annoncer deux très belles publications de nouvelles dans les prochaines semaines), abonnez-vous à la newsletter d'ici-bas, ou bien faites de moi un ami sur facebook (cliquez sur le premier oeil du tas d'oeil ci-contre, oui c'est compliqué, mais c'est bien comme ça !).

A bientôt !

13.11.2010

De Victor H., de Paris. Le cri du coeur.

Y'a pas à dire. C'est bien, l'oeil.

PubLOeilVictorH.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PS: il parait que s'il y a des maladresses dans ce texte dont on ne peut mettre en cause l'authentique spontanéi-sincérité, c'est la faute à Rousseau.

10.11.2010

Pour une correction de la vue efficace et peu onéreuse...

Et ben c'est clair, ce qui est bon signe. C'est bien, l'oeil, quand même...

LISEZ L O E I L (2)b.jpg

28.10.2010

Quand vous l'aurez fini, n'allez pas croire qu'il vous reste sur les bras ou les étagères !

PerdezLOeilDansUnBar.JPG

14.10.2010

Le regard du matin [Dialogue de l'oeil n°5]

Lyon163 (Copier).JPGLe petit noir. Bien dans les yeux.

Chaque matin,

Que réveilles-tu de moi ?
Qu'endors-tu ?

 

Avant de boire la tasse et de laisser un oeil poudreux, informe au fond.

 

[Mille excuses. Je reconnais que le dialogue de l'oeil de ce jour est... un monologue. Mais vous pouvez parler avec si ça vous contrarie. ]

13.10.2010

L'oeil, récit-conte

avatar oeil.jpgL'irruption d'un œil dans une vie. L'œil, c'est une question de regard; il se pose sur toi, tu ne le comprends pas et pourtant il t'émerveille. Puis il s'en va, car tout prend fin, parait-il...

L'œil est un texte court, que j'ai écrit au bord d'un lac, en Savoie, au mois de juillet. Il est à la croisée de beaucoup de chemins, en est une synthèse sensible, émotionnelle, elliptique... poétique. Mince, c'est que j'en dit, des mots, à tourner autour du pot...

L'œil a été lu publiquement l'an dernier sur scène avec mon amie Samantha Barendson. Il figure désormais en bonne place d'un recueil en route vers les éditeurs...