Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13.10.2010

L'oeil, récit-conte

avatar oeil.jpgL'irruption d'un œil dans une vie. L'œil, c'est une question de regard; il se pose sur toi, tu ne le comprends pas et pourtant il t'émerveille. Puis il s'en va, car tout prend fin, parait-il...

L'œil est un texte court, que j'ai écrit au bord d'un lac, en Savoie, au mois de juillet. Il est à la croisée de beaucoup de chemins, en est une synthèse sensible, émotionnelle, elliptique... poétique. Mince, c'est que j'en dit, des mots, à tourner autour du pot...

L'œil a été lu publiquement l'an dernier sur scène avec mon amie Samantha Barendson. Il figure désormais en bonne place d'un recueil en route vers les éditeurs...


Commentaires

et ben... c'est couru par ici...

Écrit par : thomas p | 24.10.2010

d'abord... on ne court pas sur l'oeil, on s'y pose.
ensuite, il n'y a que le petit poucet qui laisse des traces derrière son passage, non?!

Écrit par : audrey | 28.10.2010

exact, il n'y a que le petit poucet.... mais... ne m'attriste pas... ça veut dire que tous les autres ont été mangés ?

Écrit par : thomas p | 28.10.2010

y'a toujours des p'tits malins qui échappent à l'ogre...
parce qu'ils ont du flair ou... le bon oeil!!!

Écrit par : audrey | 28.10.2010

alors ils sont peut etre juste essouflés... qu'ils ne peuvent rien dire!

Écrit par : thomas p | 28.10.2010

... le souffle coupé quoi!

Écrit par : audrey | 28.10.2010

tetetetete... je n'irais pas jusque là !

Écrit par : thomas p | 28.10.2010

peut-être parce que certains lisent "L'oeil"...

Écrit par : Virginie | 02.11.2010

Merci, Virginie !!

Écrit par : thomas p | 02.11.2010

Et bien, M. Pourchayre, l'on s'adonne sans honte et sans façon à la poésie visuelle ? Me croyez-vous maintenant quand je vous dis que la poésie vous attrape au détour d'un lac ou d'une nuit, et que l'on ne peut rien y faire ?...

;-)

Écrit par : Samantha Barendson | 08.12.2010

ma foi... qui te dit que je suis sans honte ?!!!
et surtout, où était le lac ? est ce le sentiment d'humidité qui me poursuit, me colle aux frusques, à lui tout seul ?

Écrit par : thomas p | 08.12.2010

L’œil c'est comme l'homme: il est fait pour vivre à deux mais ne trouve sa véritable inspiration que dans la solitude...

Écrit par : jipe | 26.10.2011

L’œil c'est comme l'homme: il est fait pour vivre à deux mais ne trouve sa véritable inspiration que dans la solitude...

Écrit par : jipe | 27.10.2011

Ainsi, le clin d’œil est une connivence avec soi-même plutôt qu'avec l'autre, si je comprends bien l'idée ;)

Écrit par : thomasp | 27.10.2011

En général on est toujours plus en connivence avec soi-même qu'avec l'autre...

Écrit par : jipe | 08.11.2011

ouh, c'est vite dit !!
;)

Écrit par : thomasp | 11.11.2011

Les commentaires sont fermés.