Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25.08.2010

L'oeil, récit-conte [A PARAITRE EN TEXTE INTEGRAL]

DSCF7294 [640x480].JPG[...EN SEPTOBRE, sans faute]

L'oeil est un texte court, que j'ai écrit au bord d'un lac savoyard au mois de juillet. Il est à la croisée de beaucoup de chemins, et s'affiche comme une sorte de synthèse sensible.

Vous trouverez sur ce site la version intégrale et gratuite de ce texte (d'ici fin septembre, donc), que vous pourrez diffuser auprès de qui vous voulez (via mon site svp !). Pour tout vous dire, j'ai eu directement envie de pousser plus loin l'expérience, avec des préoccupations graphiques, et j'en ai donc fait un livre numérique sur lulu. Première expérience pour moi de mise en ligne "grand public" sur un site fait pour ça. Le résultat me plait beaucoup, ce qui n'engage que moi et me permettra donc de le vendre à un exemplaire, voire deux car je pourrais en glisser un, négligemment, parmi les Oui-Oui et tchoupi de ma fille. Qui est d'ailleurs encore trop jeune pour Oui-Oui. Mais si ça vous tente, et ben laissez vous tenter, je ne vous en voudrais pas.

Pour moi c'est un texte que l'on offre à quelqu'un qu'on aime. Ce qui est très original. Et bien sûr je vérifierais que cette loi du coeur est respectée. Je vous ai à l'oeil, évidemment.

L'histoire: L'irruption d'un oeil dans une vie. L'oeil, c'est une question de regard; il se pose sur toi, tu ne le comprends pas et pourtant il t'émerveille. Puis il s'en va, car tout prend fin, parait-il...

Lire la suite

24.08.2010

conforts ultimes, nouvelle [NOUVELLE, EXTRAIT]

EnMorceauxCouvertureHD.jpgConforts ultimes est au coeur d'un projet de recueil de nouvelles qui court depuis l'an dernier. Son échéance approche! Mais conforts ultimes a pris de l'avance sur ses petites soeurs, puisqu'elle a déjà été publiée dans un recueil collectif disponible dans le commerce. Vous pouvez cependant en lire un extrait en appuyant sur "Lire la suite".

Pour ceux et celles qui l'ont déjà lu... petit commentaire bienvenu! Merci!

L'histoire: Marc vit dans une société sur-prévenante et confortable. Le récit se concentre sur le dix-huit mille neuf cent quatre-vingt dix-neuvième jour de sa vie. C'est un texte dense, au style extrêmement tenu et lissé, oppressant. Avec beaucoup de vert. Il pose la question de la liberté face au confort.

Lire la suite

Pourquoi l'oeil crie ?

DSCF7180 [640x480].JPGUn autre site, donc.

Je souhaitais depuis un certain temps publier des textes à moi, ou en parler un peu.

Oui, j'aurais pu faire tout ça sur Màsp... mais je ne souhaitais pas diluer le propos rigoureux (sic) de ce blog étrange, son fil rouge (si, il y en a un !), d'autant qu'il est devenu touffu avec l'âge, le bougre, et je ne voudrais pas qu'il devienne carrément labyrinthique...

J'ai eu envie d'un espace vierge, nommé à partir d'un texte () que j'ai écrit cet été, au bord d'un lac minuscule et glacé, quelques névés encore, sous un temps incertain.

Ici, mon but est de publier quelques textes, ou de parler de ceux que des éditeurs auront acceptés. J'irais peut-être jusqu'à publier quelques photos, pour l'ambiance.

Bref, un petit flacon d'un truc, un autre d'un autre truc, je vous dis pas les couleurs des flacons sinon vous allez me piquer la recette, qu'importe, ce qui compte c'est l'ivresse...

Le contenu de ce blog sera un peu maigre au début mais il va s'enrichir, bien sûr...