Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Ré volté es": dans Daïmon n°5, "Le Brunch des Généraux" (Théâtre)

couv daimon5.jpg"Ré volté es", Daïmon n°5 est bientôt là.

Avec des illustrations à couper le souffle, et des auteurs contemporains qui soufflent sur des noms et références à vertige... Annie Le Brun, Blaise Cendrars, Antonin Artaud, Anaïs Nin, Charmian London, Roger Caillois, Thomas Bernhard, Anna Maria Ortese, Boris Vian, Ursula Le Guin, Bona de Mandiargues, Béatrice Douvre, les poètes du Grand Jeu.

M'être senti tout petit bien sûr à l'idée de rendre hommage à Boris Vian... jusqu'à me souvenir son tordant et grave "Goûter des Généraux", où des généraux immatures et velléitaires s'embarquaient piteusement dans une guerre. Avant que de réaliser entre autre et in extremis qu'il importait du même élan de désigner un ennemi nécessaire. Cette pièce a été publiée quelques années après la mort de l'auteur par le Collège de Pataphysique en 1962 (illustrée par Siné) ; elle a été jouée à plusieurs reprises dans les années 60, semble t-il... mais j'ai peu d'éléments sur ce point.

Voici donc dans Daïmon 5 le "Brunch des Généraux" que j'espère aussi drôle, acide et absurde que l'originale... avec un titre plus inscrit dans l'époque (la nôtre)... L'intrigue demeure grave bien entendu : il s'agit d'une court martiale où comparait un homme mort au cinéma plutôt qu'au front... Toute ressemblance avec des personnes ayant existé ne pouvant relever que de la pure coïncidence.

Pour aller plus loin:

 

Ont contribué à l'écriture et à l'expression graphique de ce numéro : Juliette Choné, Ayda-Su Nuroglu, Elsa Ohana, Pierre Lebas, Athanor, Jean-Marc Baholet, Marc Valantin, Gilles Plazy, Valérie Rossignol, Amaury da Cauna, Olivier Maillard, Laurent LD Bonnet, Raluca Bélandry, Clément Kalsa, Raphaël Sarlin-Joly, Frédéric Aribit, Frédéric Rivella, et moi-même.

gouter théatre.jpg gouter siné.jpg

 

Écrire un commentaire

Optionnel