Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27.10.2010

Les mésanges [Dialogue de l'oeil n°6]

DSCF7388.JPG- Dis moi une phrase, au hasard...!

- Les mésanges sont aux anges ce que le songes sont aux songes.

- Hein? Tu peux pas dire des trucs comme "les chaussettes de l'archiduchesse..." ?

- Non. J'y crois pas.

- Parce que ça t'y crois ?

 

                 

Au début de mes tentatives d'écriture, je suis tombé (c'est bien le mot) sur une phrase: Les mésanges sont aux anges ce que le songes sont aux songes.

Et j'avais décidé, ben tiens, qu'elle était belle et poétique. Charge à moi, d'emblée, de trouver son sens car à l'époque, c'était clair: elle en avait nécessairement un. Suffisait d'un peu d'imagination à rebours pour le trouver. Il m'est parfois arrivé de fonctionner ainsi, avec succès. Pas là! Aujourd'hui je regarde cette phrase comme le fruit d'un jeu de mots bien hasardeux, qui me rappelle avec quelques sueurs froides les errements de l'écrivain débutant...

Pourtant il me reste cette intuition tenace: cette phrase a une signification profonde.

Mon cerveau m'indique que non. Me le répète. En vain. Comme une croyance que je me suis fabriquée autour de cette phrase hasardeuse. Si un ornithologue passe par là il aura peut-être quelque chose à me dire sur la mésange, autrement, je vais rester avec ce petit bout de religion insensée...

Les commentaires sont fermés.