Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13.11.2010

De Victor H., de Paris. Le cri du coeur.

Y'a pas à dire. C'est bien, l'oeil.

PubLOeilVictorH.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PS: il parait que s'il y a des maladresses dans ce texte dont on ne peut mettre en cause l'authentique spontanéi-sincérité, c'est la faute à Rousseau.